Sélectionner une page

Quand on fait du drone à Grenoble, on a souvent l’occasion d’aller faire des images en montagne.

Après avoir écumé la Chartreuse, j’ai besoin pour un client de belles images du Vercors. Un beau lever de soleil sur Autrans avec les montagnes derrière, un time-lapse avec des nuages qui défilent dans le ciel. C’est l’occasion de mettre le drone Mavic Pro 2 dans un sac à dos. Puis d’aller randonner sur les sommets au petit matin ou au couché du soleil. Chose impossible avec des drones plus gros comme l’ Inspire ou même un Phantom.

Vigilance particulière

En plus des précautions d’usages habituelles, il y a quelques précautions à prendre en montagne. Avant chaque départ, il convient d’étudier les cartes et de préparer son vol. Dans le Vercors, il y a toute une zone qui est interdite aux drones car dans une Réserve Naturelle.

Zone interdite aux Drones Vercors Grenoble

En altitude l’air est aussi moins dense, et les batteries vont plus vite se décharger. Ce phénomène est accentué par le froid qui réduit aussi les capacités des batteries des drones. Il faut donc prévoir d’avoir plusieurs batteries.

Il faut être vigilant avec les courants thermiques sur le reliefs. on peut facilement avoir des turbulences, et le temps peut changer rapidement. Le drone peut vite se retrouver dans des situations difficiles à maitriser, comme l’attraction soudaine vers des falaises.

Cohabitation du drone avec les randonneurs et les animaux

Les plus belles images de drone en montagne vont se faire au lever ou au coucher du soleil.  Cependant, il n’est pas rare de croiser des randonneurs, et il faut éviter les zones peuplées. Il faut bien être conscient que le bruit du drone peut être une nuisance pour le randonneur fuyant Grenoble, venu chercher quiétude et calme sur les sommets.

Cela évitera d’être dérangé pendant les phases de décollage ou d’atterrissage et surtout éviter les accidents, en cas de chute du drone. Un coup d’hélice peut faire trés trés mal. J’ai testé avec les hélices d’un petit drone Tello, et ça pique un peu. Un drone d’un kilo qui tombe de 50 mètre peut aussi faire trés mal. Sur terre on va aussi croiser des animaux, il est également interdit de s’en approcher ou de les survoler, la présence d’un drone peut provoquer des mouvements de panique.

Dans le ciel on peut croiser de nombreux aéronefs autorisé à voler en dessous de 150m mètres comme les planeurs, les parapentes, hélicoptères de la sécurité civile. Et faut toujours garder un oeil et être attentif à l’environnement. Tout aéronef habité aura la priorité sur un drone.

Attention aux oiseaux, qui peuvent se montrer curieux, les rapaces n’aiment pas trop être survolé par un drone et peuvent considérer ça comme une menace.

Rapace Grenoble

N’hésitez pas  à me contacter si vous avez besoin d’images aériennes autour de Grenoble ou plus loin.