Sélectionner une page

En visitant les sites web des agences immobilières de Grenoble, j’ai trouvé trés peu de photos par drone. Cependant, je me rend compte qu’un certain nombre font appel à des photographes professionnels pour des demeures de prestiges.
Les photos par drone sont un bon complément qui apportent un point de vue différent. Pour réaliser des images impossible à faire au sol.

Vue d’ensemble

En effet, il est parfois difficile pour un photographe de donner une vision d’ensemble d’un bien immobilier sur son terrain. Un plan aérien large pris en altitude va pouvoir faire comprendre en un coup d’oeil l’agencement des équipements autour d’un bien immobilier. Il pourra donner un bon aperçu de la nature environnante ou du voisinage. Bien que Google Earth puisse parfois rendre ce service mais avec une piètre qualité d’image, pas toujours trés actualisée. Le drone va permettre de faire une image d’ensemble en maitrisant les points de vues, en choisissant les bonnes heures pour avoir la bonne lumière en fonction de l’orientation du bien immobilier. Il faudra aussi choisir le jour avec la météo la plus favorable. Les déclarations en préfecture doivent être faite au moins une semaine avant la prise de vue.

Ici une comparaison de qualité entre une image Google Earth et la même image par drone.

Détails

Pour les bâtiments avec des tourelles, des moulures ou ornements sculptés, il devient possible de photographier ces éléments difficilement atteignables en temps normal. Le mode trépied qui permet des déplacements trés lents sur le drone, va permettre de faire des cadrages trés précis.  Il sera possible de s’approcher de trés près d’un détail ornemental en hauteur. On pourra aussi utiliser le drone avant de mettre en vente un bien pour inspecter une toiture ou une charpente.

Vidéo

73% des propriétaires de biens immobilier à vendre préfèrent travailler avec un agent qui produit de la vidéo. Cependant, seulement 12% d’entre eux possèdent un compte sur une plateforme de partage de vidéo comme Youtube.

Proposer des vidéos pour une agence permet de se différencier de ses concurrents, et de mieux valoriser ses biens. Elle permettra aussi à un acquéreur éloigné géographiquement de mieux se projeter dans la maison, ses extérieurs et son environnement.

Construction dans la pente

Autour de Grenoble, il est parfois difficile de photographier correctement la façade d’une maison construite dans la pente. En effet, une photo faite en contre-bas donnera des effets de perspectives et produira un mauvais aperçu de la façade ou des équipements aériens. Idem pour les terrasses en hauteur des bâtiments, elles sont souvent invisibles depuis le sol.

Vol en intérieur

Même si c’est techniquement possible et que cela permet de faire des vidéos trés bien stabilisées, réaliser des vols en intérieur avec un drone reste trés dangereux, Il vaut mieux utiliser des caméras stabilisées ou utiliser le drone moteur éteint et profiter de sa caméra stabilisée pour tourner ses séquences vidéos. Ça marche assez bien.

La législation

Le drone réalise des prises de vues photo et vidéo aériennes impressionnantes pour illustrer les annonces de vente de biens immobiliers et augmentent forcément les visites et les ventes. Mais la législation aérienne est très stricte. Faire voler un drone en agglomération est formellement interdit sans l’accord de la préfecture. Cet accord est réservé aux télépilotes de drone professionnels déclarés à la Direction Générale de l’Aviation Civile. Ainsi un agent immobilier ne peut pas faire voler un drone et prendre des photos sans avoir les diplômes, attestations de formation, homologations, déclarations d’activités… Il doit également pouvoir attester d’une assurance spéciale pour les dégâts qui pourraient être occasionnés par le drone.

Pour un décollage, sur la voie publique, en plus des autorisations auprès de la préfecture à demander au moins 5 jours ouvrables avant le jour du vol du drone, il faut demander l’autorisation à la mairie et parfois auprès des services de police pour être en règle. Le photographe devra sécuriser la zone de décollage pour empêcher le public de passer sous de drone et dans un rayon de 10 à 30 mètres en fonction des paramètres du vol. Il n’est donc pas toujours évident de trouver la bonne conjonction entre une météo favorable, l’occupation des espaces au sol, la période autorisée. Par exemple, pour un décollage dans un parc public du centre de Grenoble, la police peut-interdire le vol à certains horaires par exemple.

Tarifs

La prise de vue de photo ou vidéo avec un drone nécessite l’usage d’appareils onéreux. Ensuite il faut les entretenir, il faut faire une formation, passer un examen, homologuer son matériel, avoir une assurance…. Pour préparer un vol il va falloir faire un certain nombre de démarches administratives parfois longues et difficiles. Une fois sur place, il va falloir aussi sécuriser le périmètre d’accès. Et une fois la mission terminé, il faut souvent faire un travail de post-traitement des photos et des vidéos. Tout cela implique que même pour faire une seule photo le tarif sera rarement en dessous de 350€ h.t.  Une demi journée de prise de vue coutera pour une série de photo coutera autour de 500€ h.t. Une journée complète autour de 1000 € h.t. Sans compter les frais de déplacements, et montage vidéo, retouche photos….